Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/11/2012

Doc Caloweb, le retour ! Place aux vieux !!

Après quelques mois de silence, dans une sorte de retraite introspective spirituelle, avec le soutien de quelques spiritueux , Doc Caloweb a bien voulu reprendre la conversation. Comme on ne savait exactement où le break avait interrompu la discussion, les Rolling Stones sont arrivés pile poil pour aborder l'état du rock contemporain. Avec quelques flashes back..

« … C'est quand même ahurissant qu'on ait fait de Presley l'idpresley gros.jpgole emblématique du rock … Qu'on en fasse l'icone de l'ice cream et du beurre de cacahuètes, d'accord, mais ce fucking bastard a détourné les vraies musiques de révolte. Celles qui étaient nourries de piment de Louisiane et de jus d'alambic... au lieu de ça, on a vu les kids roses et ronds nous la jouer rebelle de quartier... sans oublier le King qui déborde de son costard à paillettes, façon Bollywood avant l'heure... 

 

chuck.jpgJe voudrais pas faire du communautarisme abusif, mais le vieux Chuck a quand même plus d'allure que ce grand benêt de Presley, et lui, Chuck Berry il a vraiment été un des inventeurs du rock, pas un copieur, ou un voleur.

 (NB j'ai dans l'idée qu'on ne va pas échapper à cette déplorable histoire de vol de musique...)

 Je t'ai raconté ? Je résume, en 1954-55, Presley découvre un blues composé en 1942 par un chanteur un peu negro, qui en a fait son tube principal, Presley le met à son répertoire, puis il voit que la chanson n'a pas de copyright, pas gêné, il la dépose à son nom, et après ça il interdit à l'auteur de la chanter et l'enregistrer, c'est pas de la crapulerie la plus dégueu ? Et le mec, l'auteur, est mort dans la misère.. Alors tu vois, même si Elvis a une voix à dépuceler les filles, moi j'ai toujours envie de lui mettre des pains dans la tronche quand je l'entends. Même s'il est mort. Et d'une façon assez pitoyable et ridicule pour un King. Mais c'est le cas de le dire, si haut que soit le trône, le King est assis sur son cul. Ou sa cuvette … Bon, ça m'énerve ces conneries, tu me demandes ce que je pense du rock en 2012? Bullshit ! Ça te va ?? A part quelques vieux qui ont encore du jus dans le moteur, on entend de ces trucs … On voit bien que ces gugusses ont été nourris au MacDo et élevés au Cocacola, c'est de l'ersatz, rien à voir avec les musiques qui sont nées dans les bayous de Louisiane, arrosées de Jim Beam, ou de quelques jus d'alambic à tuer un cheval. Ah oui, je l'ai déjà dit, alors remplace le Coca par le Tabasco et le MacDo par le poulet cajun, ou le dirty rice bien relevé, ça c'est des plats d'hommes !

tontons avec bouteille.jpg

Tu vois la scène dans les Tontons flingueurs ? Quand ils boivent leur truc « avec de la pomme » ? c'est un peu ça pour le novice... comme la sauce harissa sans préavis dans le couscous …

C'est comme ça qu'elle est née notre musique, pas dans les salons de thé avec des napperons de dentelle... J'ai pas tellement aimé le rock, il y a eu quelques grands, The Doors, Pink Floyd, ils ont fait de la musique, pas du bruit... C'est Jagger qui l'a dit, nous faisons du bruit, si vous appelez ça de la musique, c'est que vous êtes gentils... pourtant, les Rolling Stones c'est loin d'être les pires, ils connaissaient le blues eux... leur nom vient d'un blues de Muddy Waters, Rollin'stone … je crois que c'est Brian Jones qui avait trouvé le nom … je sais pas ce qu'il est devenu …

 NB Le bassiste original des Stones, Bill Wyman a dit de Jones "... Il a créé le groupe. Il a choisi les membres. Il a nommé le groupe. Il a choisi la musique qu'on jouait. Il nous a trouvé des concerts... Très influent, très important et puis il a perdu son pouvoir peu à peu - extrêmement intelligent - et il l'a gâché et tout s'est envolé" Brian Jones a quitté les Stones en 69, et il est mort un mois après, dans des circonstances un peu confuses.

 Les Beatles, oui bon, c'était de la bonne pop, et puis franchement, la révélation, ils l'ont eue en écoutant Elvis … Sans lui pas de Beatles, a dit John Lennon... qui aurait mieux fait de se taire ce jour-là … Et puis, il y a des choses qui m'ont vraiment énervé chez ces gens du rock de bazar, les mecs qui vont essayer leur guitare devant un miroir, pour voir si ça leur va bien au teint, qu'elle sonne ou pas, ils s'en tapent, t'en as même qui font leur show en fracassant leur guitare à la fin … T'imagines Paganini explosant son Stradivarius à la fin du concert ? Et je te parle pas des ahuris qui humiliaient des vrais musiciens de jazz parce qu'ils avaient l'inconscience de faire quelques accords diminués, sortis des 3 accords de base, ces crétins ne connaissaient rien de rien, suffisait que ça fasse du bruit en binaire et que ça soit pas compliqué à jouer. Mais fallait bien bouffer et payer le loyer, alors les bons jazzmen jouaient, en studio, sous pseudo, hein, qu'on aille pas les reconnaître. And shame shame shame …

Heureusement, il y a eu les Clapton, Mark Knoffler, mes préférés, les Dire Straits, voilà de mecs qui font de la musique, sans esbrouffe, mais avec un putain de swing qui t'embarque, eux ils font l'amour à la musique, ils la violent pas dans une tournante et ils te regardent pas comme un alien quand tu leur parles d'un accord de 7 ème augmenté, ou un Do 6/9...

Au départ de cette discussion, il m' était venu à l'idée de lui parler d'une anecdote marrante, mais ce fut inutile, toutefois notons-là pour la postérité. Dans un entretien on demande au leader d'un jeune groupe de french rock pourquoi il chante en anglais, il répond que la langue sonne mieux, et il illustre avec pertinence son propos :

«Prenez les Beatles, quand ils chantent I love you yeh yeh yeh, vous nous voyez chanter Je t'aime oui oui oui ? C'est ridicule... » Bin oui imbécile, c'est bien pour ça que les Beatles n'ont pas chanté « I love you yes yes yes » … Et là, on peut ajouter que ce zozo a une connaissance très limitée de l'anglais pour ne pas voir la différence entre Yes et Yé,ou Yeah… Mais comme ils chantent pour des gens qui ne comprennent pas l'anglais, surtout le leur, ça ne porte pas à conséquence. On peut aussi signaler qu'il y a eu quelques exemples d'artistes qui ont su faire sonner des musiques avec des textes costauds, comme Higelin dans BBH 75..

"Hey, je suis né dans un spasme, le ventre de ma mère a craché un noyau de jouissance et j'ai jamais perdu le goût de ça."

On dira ce qu'on voudra mais c'est d'un autre niveau qu' un autre monde où la terre serait ronde, et la lune blonde...

Mais ceci est une autre histoire … Quoi que … Il a quel âge, Jacques ? 14 ans de moins que Chuck Berry ? Gamin, va, allez place aux vieux !!!

 

 Propos recueillis par Norbert Gabriel entre deux tournées de Jim Beam, et quelques éclats de blues...

15:09 Publié dans Blog, Musique | Lien permanent | Norbert Gabriel | Commentaires (1) | Tags : rock'd'roll, rolling stones, beatles, doc caloweb, higelin, chuck berry | | |  Facebook |  Imprimer |

22/03/2012

Djazzeries Singing the blues

blues,higelin,guitare,chanson;

     Conversations avec Doc Caloweb...  Le blues.

 

 

 

 

 

Le blues, c'est devenu le truc à la mode, c'est comme le reggae, avant de faire du reggae il faut entrer en religion et revêtir l'uniforme qui sigle façon panneau indicateur, comme si les gens qui vont écouter la musique avaient besoin de repérer par la défroque ce que va jouer le musicien. Dans cette approche, le type qui joue du Mozart devrait se perruquer façon 17 ème siècle, et endosser l'habit de cour, culotte ajustée dentelles et jabot.

blues,higelin,guitare,chanson;Pour le blues, c'est marrant, ici les néos bluesmen font dans le débraillé vaguement crade, alors que la plupart des photos des musiciens des années 30-50 les montrent habillés sobre et classique, costume cravate ou noeud papillon, ou chapeau.

Voir ou revoir les photos de Robert Johnson, BB King, ou ci-contre Charlie Patton.

Le blues, c'est pas avec des oripeaux qu'on le ressent, c'est dedans, pas dehors.

 

...Tu vois gamin, quand je faisais mon show du Jim Beam Blues, c'était un cartoon, un numéro, pour épater et appâter le pékin et lui délier la bourse, mais chanter le blues c'est pas faire un numéro de pitre qui gigote dans tous les sens... Un des plus grands, c'était Blind Tommy Gardison, on n'est pas beaucoup à l'avoir connu, c'était un type extraordinaire, il jouait assis, sans bouger ni pied ni patte, et dès qu'il commençait à chanter la salle se taisait, comme hypnotisée... Toute la déchirure et la détresse du blues profond, il te la faisait vivre, il te plantait ça dans le ventre, sans bouger, même ses doigts sur la guitare semblaient jouer au ralenti, pourtant il s'en servait comme Robert Johnson, comme une autre voix... 

blues,higelin,guitare,chanson;C'était une guitare assez ordinaire, une vieille Hofner, une rareté, pas formidable, mais ça changeait des Gibson ou Kalamazoo, c'est pas très important mais ce qu'il en faisait, Bon Dieu que c'était costaud. Et puis quand il terminait il faisait une sorte de petit sketch, avec sa guitare, genre allez chérie, c'est l'heure de se mettre au lit, la guitare lui répondait une sorte de miaulement tendre, qui faisait rire les gens, et les vidait de toute la charge émotionnelle qu'ils avaient encaissée... Et il partait, on le revoyait quelques mois après, parfois un an, il n'a jamais voulu enregistrer, on ne met pas l'âme du blues en conserve, et puis un jour on l'a plus vu … Il a disparu, comme ça, personne ne sait comment il est mort, et quand... Peut-être qu'il est pas mort d'ailleurs, ça lui ferait à peine 110 ans, va savoir. J'ai jamais plus entendu jouer comme lui … Et quand je vois des gugusses qui se disent chanteurs de blues se tortiller dans tous les sens, en se mettant des « vibes » dans la voix pour faire roots, ça me donne plus envie de rire que de pleurer.

Tu me parlais des gens qui font du blues en Europe, qu'est-ce que tu veux que je te dise ? C'est comme si on voulait transposer le Mississippi et ses 6000 kms en Belgique, ou en Suisse, ça peut pas... Le blues, c'est pas une recette qu'on exporte n'importe où, le blues, c'est … c'est le blues.

Mais j'ai bien aimé ce que tu m'as fait écouter, ce mec Chris Gonzales, lui il a compris l'esprit du blues, il est dedans, dans son blues d'ici, c'est bon ce qu'il fait...

Y en a pas beaucoup qui ont compris ça … Et puis j'ai bien aimé votre Higelin, la chanson qu'il est mort, qui qui dit mieux … Y a le blues là dedans , l'esprit du blues... Tiens ce passage que j'ai retenu par coeur :

 

Dans ce putain de cimetièreHigelin blues 2.jpg

J'ai perdu mon humeur morose

Jamais plus personne ne vient

M'emmerder quand je me repose

A faire l'amour avec la terre

J'ai enfanté des p'tits vers blancs

Qui me nettoient qui me digèrent

qui font leur nid au creux d'mes dents

 

 

(Jacques Higelin "Je suis mort qui qui dit mieux..." Album Crabouif 1971)


Si c'est pas du blues, ça …

 OK Doc, c'est du bon..

et ça aussi 

Skip James ""Hard time killing floor blues"

http://www.youtube.com/watch?v=Rv-_mzVBSF8

Norbert Gabriel        

 Last but not least, vous connaissez peut-être , mais au cas où, c'est un vrai bonheur musical

http://vimeo.com/moogaloop.swf?clip_id=2539741

(merci à Nicole Courtois-Higelin pour le rappel et le lien)

Pour Chris Gonzales, c'est l'album "Zipholo" c'est pas tout récent, (1997) mais excellent...

blues,higelin,guitare,chanson;Cherchez, vous trouverez peut-être...

 

 

 

 

 

 

Et puisqu'il est question de blues, en voilà à Paris, tous aux Petits Joueurs pour un grand guitariste.

 

blues,higelin,guitare,chanson;

 

"Qu'il joue du blues aux reflets d'ambre, du Choro brésilien, ou de la musique klezmer, Tim Sparks parvient à faire oublier qu'il est un guitariste virtuose pour révéler une merveille plus rare : le lien qui unit tous les hommes, au-delà des âges et des frontières, par la seule grâce savante de leurs musiques

Et en plus, il swingue terrible : sa guitare pense autant qu'elle danse. Et nous avec. ( GILLES TORDJMAN .)

 Cravic guitariste-chanteur crypto jazz-musette fondateur des Primitifs du Futur, membre fondateur de l'UkuléléClub de Paris, guitariste/jardinier du "Jardin d'hiver" d'Henri Salvador

  Il partage avec Tim le goût des rencontres inédites musicales et humaines et aime à les provoquer.

 

14:36 Publié dans Blog, Musique | Lien permanent | Norbert Gabriel | Commentaires (1) | Tags : blues, higelin, guitare, chanson; | | |  Facebook |  Imprimer |