Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/02/2012

Play list...

gilles caron.jpg

Gilles Caron

 

La vie est une douche écossaise
Et ça dit bien ce que ça veut dire
Sitôt qu'une chose vous fait plaisir
Faut qu'il y en ait une qui vous déplaise !
Mais bien que ce soit à mon avis
Comme une espèce de complot
On ne peut pas passer sa vie à s'foutre à l'eau.

Ballade en Si Bémol  (Mouloudji)

 

Malgré qu'à tous les horizons
comme un point d'interrogation
la mort nous regarde d'un oeil ivre
Faut vivre...

Faut vivre  (Mouloudji)

 

La guerre va chanter ses hymnes de colère
Moi je ne chanterai, ni tout haut, ni tout bas
Les mots d’amour, ici, sont de haine là-bas
« J’attendrai ton retour » et même « Il pleut bergère »
Repris par mille voix sont des chants de combat

La guerre va chanter (Guy Béart)


 

Dans ce monde mort-né d'avant quelle autre guerre
Le Japon blessé lèche encore son cancer
Dans ce monde sceptique où ceux qui ont la foi
Ne savent plus si Dieu est devant ou derrière
Dans ce monde d'argent où la banque surnage
Comme une poisson ventru qui attend le naufrage...

La petite juive  (Maurice Fanon)


Prélude à quelques digressions sur fond de chanson, et même si la vie est une douche écossaise, faut vivre ...

Malgré qu'à tous les horizons
comme un point d'interrogation
la mort nous regarde d'un oeil ivre
Faut vivre...

 

C'est par là:    http://postescriptum.hautetfort.com/

Norbert Gabriel

 

" Il y a ceux qui voient les choses telles qu’elles sont et se demandent pourquoi,"

" et il y a ceux qui imaginent les choses telles qu’elles pourraient être et se disent…

"Pourquoi pas?"

George Bernard Shaw

 

 

 

 

 

 


03:02 | Lien permanent | Norbert Gabriel | Commentaires (1) | | |  Facebook |  Imprimer |

Commentaires

On voudrait bien voir les choses telles qu'elles pourraient être, mais souvent la vie nous rappelle à l'ordre et on les voit alors telles qu'elles sont et on se demande pourquoi ...

" On peut le mettre en bandoulière
Ou comme un bijou à la main
Comme une fleur en boutonnière
Ou juste à la pointe du sein
C'est pas forcément la misère
C'est pas Valmy c'est pas Verdun
Mais c'est des larmes aux paupières
Au jour qui meurt au jour qui vient

Le mal de vivre
Le mal de vivre
Qu'il faut bien vivre
Vaille que vivre

Ils ont beau vouloir nous comprendre
Ceux qui nous viennent les mains nues
Nous ne voulons plus les entendre
On ne peut pas on en peut plus
Et tous seuls dans le silence
D'une nuit qui n'en finit plus
Voilà que soudain on y pense
A ceux qui n'en sont pas revenus

Du mal de vivre
Leur mal de vivre
Qu'ils devaient vivre
Vaille que vivre . "

Barbara . Le mal de vivre .

Écrit par : Danièle Sala | 26/02/2012

Les commentaires sont fermés.