Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2012

Je rigole !

« Je rigole » première soirée à La Manufacture Chanson, lundi 20 Février 2012

 

Je rigole 557 trio AAA3  20-02-2012 22-25-55.jpg

 

Trio qui fait vivre toute la palette des émotions à travers ses compositions et interprétations jouant sur toute la gamme des sentiments. De la rage et de l'amour, de l'humour et de la passion incandescente de ceux qui vont au plus profond de l'humain, sans concession chamallow. Et avec le regard affûté du vieux père Hugo dans ses « Choses vues » et chantées en mode majeur, celui qui a inspiré les troubadours visionnaires. Le poète est un prophète qui voit plus loin que l'horizon, un enragé de la vie, un inventeur d'utopie, ce chemin inexploré, mais peut-être possible.

Ce qui brille dans le regard des enfants, c'est la vie.... Vierge d'elle même.(Andoni Iturrioz)

Avec quelques images attrapées ce lundi 20 Février à La Manufacture Chanson, j'ai emprunté ce qu'ont écrit d'autres compagnons d'admiration, et que je partage sur le fond et la forme.

Norbert Gabriel

"JE RIGOLE.
Merde, un artiste !
Enfin je veux dire, pas qu’un chanteur (de plus).
Je veux dire un illuminé qui veut marier la tendresse et les avions de chasse, la chanson et le free jazz, l’intime et l’Apocalypse, Lisa Portelli et les purges de locomotives anciennes, le flamenco et la symphonie shamanique, Leonard Cohen et le Velvet Underground,… ta mère et la pute (non je rigole !).
Je veux dire un malade mental dont la folie perfectionniste pour l’imperfection parfaite me rend presque jaloux.
Je veux dire un vieil indien de 70 ans qui exulte en tapant dans les mains comme un enfant de 4 ans quand il est content de mon travail, après avoir fait les 100 pas pendant des heures dans mon studio.
Je veux dire un enthousiaste (présence de Dieu en soi en ancien grec, si je me souviens bien).
Je veux dire un pirate avec qui j’ai eu le plaisir de naviguer à vue pendant quelques mois, lui et son équipage étrange et disparate.
Je veux dire de vrais textes (!), je veux dire l’harmonie des contraires, je veux dire un rire, je veux dire JE RIGOLE !
Il y a tout ça dans l’album, vous verrez et vous l’entendrez je vous le jure !
J’en frissonne en l’écrivant.


Bertrand Louis


pano je rigole.jpg

Contrebasse : Xuan Lindenmeyer Chant, guitare : Andoni Iturrioz Clarinettes, Jean-Brice Godet


 

Je rigole 559  Andoni portrait 20-02-2012 22-29-14.jpg« Andoni Iturrioz a dans son bagage de baladin la tendresse et la passion des grands. Si ses racines plongent sans réticence dans la tradition qui nous nourrit tous, il déploie toute l’arborescence de son talent dans l’impertinence et la modernité.

Il le fait avec force, avec foi, sans oublier la pincée d’humour sans laquelle il manque aux œuvres une des couleurs essentielles de la vie.

(Claude Lemesle)

 

L'univers de Je rigole. se dessine en dégradé de ténèbres, du gris anthracite au noir le plus sombre. Pourtant la musique bien vivante joue avec les touches de couleurs, éclairant le tableau d'une vivacité qui parie sur le contrepoint pour animer la scène. Le résultat est convaincant, à la hauteur du talent des musiciens, qui varient les ambiances. »

THE FRENCH TOUCH, Janvier 2010

 « Andoni, c’est le vent du voyage… l’âme des semelles de Rimbaud à l’aube du XXIe siècle. Fils de Chris Marker et fou de Louis-Ferdinand Céline, il vous dessine une chanson comme le Petit Prince caresse un mouton… qui ne rentrerait pas dans le rang. »

Eric Guilleton


"Je rigole"

à la Manufacture Chanson jusqu'au 9 Avril, vaut mieux réserver, conseil d'ami...

 

http://www.myspace.com/jerigoleandoni/shows


14:34 Publié dans Blog, Musique | Lien permanent | Norbert Gabriel | Commentaires (2) | Tags : je rigole, chanson, andoni iturrioz | | |  Facebook |  Imprimer |

Commentaires

Je rigole ...Parce que la photo est muette . Je rigole parce que j'ai suivi le lien, et j'ai rempli un questionnaire pour demander " Je rigole" à Riom...Seulement, je rigole, parce que si il n'y a que moi qui demande ...Et puis enfin, " Tout à coup je rigole" ...
C'est tout de même merveilleux, internet, on y trouve tout :
http://dai.ly/qzQmNz Alors, oui j'aime, beaucoup, passionnément, à la folie :
" Tout à coup le bleu tombe du ciel et s'installe pile devant mon nez, c'est tout plein de cerises tout autour de tes sourires ..."

Écrit par : Danièle Sala | 22/02/2012

bien sûr, je suis émervéillée!

Écrit par : mciturrioz | 23/02/2012

Les commentaires sont fermés.