Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/07/2015

Lettre à Léo...

Montauban 05/1992 - Catherine Boulanger interprète "Pour Léo".

 

cathsiteofficiel.gifLeo NB ret 07-07-2015 09-10-001.jpgLorsque ma vie d'artiste cessera de tourner, s'il se peut qu'on choisisse comment ré-exister,

Si on ne part qu'en coulisse et que tout n'est pas joué,

Moi je dirai, je veux être une chanson de Ferré !

Cette chanson a une histoire, peut-être que certains la connaissent, mais un rappel n'est pas superflu. Il y avait beaucoup d'artistes conviés à cet Hommage à Léo Ferré. Tous avaient choisi d'interpréter une chanson du maître, Catherine Boulanger, pour différentes raisons, n'avait pas « la » chanson qui aurait pu lui convenir, et elle a eu l'idée, au dernier moment de cette lettre à Léo. Ecrite dans l'urgence, et au moment des balances, la chanson n'était pas finie, le texte oui, mais pas la musique...

Et puis n'était-il pas incongru de faire l'originale avec une chanson à elle au lieu de faire comme tout le monde ? Elle laisse donc cette idée de côté, et décline plus ou moins la proposition. Le concert était commencé, ou sur le point de commencer, et Marie Ferré va en coulisse et dans les loges, elle ne trouve pas Catherine dans sa loge, mais voit la feuille avec le texte de la chanson. Aussitôt, elle fait chercher Catherine, et la pousse quasiment sur scène en lui demandant de chanter cette chanson. Ce qui est fait... Et si Catherine Boulanger termine en parlant, « ...lorsque ma vie d'artiste cessera de tourner, s'il se peut qu'on choisisse comment ré-exister, si on ne part qu'en coulisse et que tout n'est pas joué, moi je dirai, je veux être une chanson de Ferré!" c'est parce qu'elle n'avait pas fini la musique....

A ce moment, à la fin de la chanson, un moment de terrifiant silence (!) qui provoque un début de panique chez la chanteuse, avant qu'une ovation grandiose, standing ovation, salue ce très beau moment...

Je raconte de mémoire ce que m'a dit Catherine Boulanger en 1998 ou 99 à La Rochelle, mais globalement l'essentiel y est.. Et ça reste pour moi le plus beau des hommages à Léo.

 


 

Catherine Boulanger vit, chante et fait chanter du côté de Montpellier

C'est ici :  http://www.catherineboulanger.com/patienter.html

Il y a eu une édition spéciale de cette chanson sur un EP 1 titre, presqu'introuvable. Une info erronée signalait cette chanson sur le CD "De vous à moi', ce qui m'a fait penser à une réédition de l'album augmentée. Il n'en est rien... 

 

 Norbert Gabriel

 

 

10:12 | Lien permanent | Norbert Gabriel | Commentaires (3) | | |  Facebook |  Imprimer |

Commentaires

Eh bien non, je ne connaissais pas cette histoire . Un très beau moment d'émotion et sans doute le plus bel hommage à Léo Ferré . Merci de nous avoir rappelé ou fait découvrir ce moment là . C'est très fort .

Écrit par : Danièle Sala | 07/07/2015

Cette lettre à Léo est magnifique, merci Norbert pour ce grand moment d'émotion...

Écrit par : Odile Fasy | 07/07/2015

Une précision utile: Catherine Boulanger avait fini son texte bien avant la soirée, et comme elle ne pensait pas le chanter, elle a déposé le parchemin -oui-oui, un parchemin calligraphié de sa main- dans la loge de Léo, et c'est Marie Ferré qui l'a trouvé, et a cherché l'auteur(e) pour la pousser sur scène..
*Merci à Olivia pour avoir rappelé ce joli détail...

Écrit par : Norbert Gabriel | 16/08/2015

Les commentaires sont fermés.