Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/07/2012

Country, ou la leçon de showbiznesse (By Carmen Maria Vega)

 

Muzik Elles  Carmen Maria Vega 13 AAA 25-09-2011 16-00-54 2192x2190.JPGC'est les vacances, et même la Fête Nationale, que dans certains festivals de chanson, on honore par une programmation de chanteurs français s'exprimant en anglais.

 

Si ces mystères vous laissent bouche bée et muets d'incompréhension, vous allez savoir en 4 minutes le pourquoi du comment de la colonisation britishe au pays de Villon, Voltaire et Hugo. Carmen Maria Vega va vous faire la leçon des choses du show bizz, et si vous avez des enfants qui veulent faire stars de la pop, vous allez avoir des arguments pour leur faire gagner du temps. Et en même temps, ça les motivera pour bosser l'anglais, ça ne peut pas faire de mal.

 

Cette délurée de Carmen Maria, bien aussi impertinente que la Carmen de Bizet, explore toutes les arcanes des recettes qui font les tubes, ou qui prétendent avoir la recette pour être dans le top de la pop du moment. Ecoutez ça, ça devrait vous rappeler quelques exemples récents de la chanson vue à la télé.

 http://www.youtube.com/watch?v=GgpiW_xbqGc

 

 Je sens que vous avez reconnu quelques étoiles filantes potentielles dans ces judicieux conseils. Une fois ces recettes bien assimilées, régalez-vous de Carmen celle d'aujourd'hui, Carmen Maria Vega, qui s'est fait un répertoire costaud, des textes solides bien servis par une équipe de musiciens qui savent faire de la musique, et pas seulement du bruit.

 

Pas de faux nez et de faux semblants en chantant du simili rock de bazar, dans un anglais de Brive la Gaillarde, ou de St Etienne, la lyonnaise incandescente taille dans le vif pour épingler les travers de la société. Avec un aplomb imperturbable elle balance les quatre vérités qui peuvent fâcher;mais qui réveillent. Après la leçon de showbiznesse, Carmen Maria vous fait un décryptage acidulé et bien balancé de la situation globale dans le monde moderne cadenassé  par nos chers gouvernants, avec une savoureuse interpellation signée Matthieu Côte. C'est là

http://www.youtube.com/watch?v=GNLV_kvmoNw OK ?

 

Après cette belle profession de foi de candidate modèle libéral avancé, il faut un antidote, une carmen.jpgpirouette, qui sera très bien illustrée par ce dernier extrait

 

 http://www.youtube.com/watch?v=Py-1DGP7oX8

 

mais pas plus que la plupart de nos chers élus...  Juste pour vous faire patienter jusqu'à l'ouverture de votre dealer de disques préféré, pour ramener chez vous « Du chaos naissent les étoiles » son dernier album.

 

Et d'ailleurs Véga c'est l'étoile la plus brillante de la Lyre, tout s'explique, Vega prénom Carmen, la meilleure médication contre la morosité et le moral flageolant.

 

Allez encore une leçon de bonne recette de chanson, en version familiale, on s'en lasse pas !

 

http://www.youtube.com/watch?v=KcpZA2FEw60&feature=re...

 

chaos.jpg

 

Et pour quelques infos de plus:

http://www.carmenmariavega.com/

 

 

Norbert Gabriel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

01:49 Publié dans Blog, Musique | Lien permanent | Norbert Gabriel | Commentaires (6) | Tags : carmen maria vega, chanson, country, matthieu cote | | |  Facebook |  Imprimer |

01/07/2012

Herbert Pagani, une Sérénade mal entendue ...

herbert pagani,sérenade,brel,piaf,mégalopolis 


Pour le début de cette Sérénade,

voir "Nos Enchanteurs l'Autre Chanson"


http://nosenchanteurs.eu/index.php/2012/07/01/herbert-pagani-autour-dune-serenade-malentendue/




<-- dessin de 1964 "la voix"

 


--- Pour les chercheurs de pépites inconnues,


- Albergo del amore 3'32'' (quand Pagani chantait en Italie les chansons interdites, « Les amants d'un jour » http://www.youtube.com/watch?v=lvwOtgZMZxw&feature=related

 

- Reprise de Francis Lalanne « L'amitié » 1999 Collectif avec interview ( 6'47'') lors de la re-création de Mégalopolis, mais cette chanson n'est pas dans la version originale de Mégalopolis.http://www.youtube.com/watch?v=JjNBII7aiZQ&feature=related

 

et une version italienne du show bizeness assez percutante et incisive « chanter rouge sur des mélodies roses ».. si vous ne comprenez pas l'italien, essayez de trouver un(e) italien(ne) ça vaut le détour. http://www.youtube.com/watch?v=nK6C6OaGFXY

 

- un truc improbable BO de film Metti Un Tigre Nel Doppio Brodo (1968) http://www.youtube.com/watch?v=e05_bVkDYws

 

 Sérénade » avec un orchestre classique (en italien) et avec accordéon .. (en direct)

 http://www.youtube.com/watch?v=lB55YGtgx_0

 

-Oh nostalgia, (1972) jamais publié en France sur aucun album

 http://www.youtube.com/watch?gl=CO&hl=es-419&v=OXhA6dIp9dw

 

-Signor Caruso , une curiosité très comédia del arte (avec Guy Marchand à la musique, qu'il a aussi chantée, au temps de ses performances vocales façon "L'appassionnata") http://www.youtube.com/watch?v=hkZjOml3OFE

 

 --- Pour des infos complémentaires, voilà un article complet de Je Chante :

 http://jechantemagazine.over-blog.com/article-herbert-pagani-67283069.html

 

et une interview à Montmartre en 1977 (6'10'') http://www.youtube.com/watch?v=YIAdAvJb7BI

 avec la « sérénade » direct de Bobino (une séquence scénique qui rappelle assez l'expressionnisme de Bécaud) et une conclusion en situation, « i gelati sono meggliori a casa nostra »...

 

 Il y a d'autres choses à découvrir, suffit d'aller là

http://www.youtube.com/results?search_query=herbert+pagan...

et vous en avez plusieurs pages...

 

Sur le plan livres, un excellent « Poètes d'aujourd'hui », par André Bercoff, et une autre rareté, le roman autobiographique « Préhistoire d'amour » que Pagani élaborait depuis plusieurs années, en parallèle à ses activités de peintre er de sculpteur, un livre brut, et émouvant (Ramsay 2003), mais le mieux pour comprendre Herbert Pagani, c'est de l'écouter.

 Il a laissé une oeuvre graphique importante, dont Bercoff explore les tenants et aboutissants dans « Poètes d'aujourd'hui », dessins, peintures, qui lui ont permis de vivre en faisant des craies sur les trottoirs, au temps des vaches maigres et des concertos de sucs gastriques avecViandox

 Quand les albums vinyles permettaient ces illustrations, en plus de la pochette en couleurs, on trouvait à l'intérieur un dessin grand format, heureux temps ..

 

Herbert Pagani,sérenade,Brel,Piaf,mégalopolis,<-- Ici le dessin pour le Concerto d'Italie. (La ville)


ici le Vatican vendu à ITT  -->herbert pagani,sérenade,brel,piaf,mégalopolis

 




Et des lagunes de Venise, ou des plages de Bari, il a récolté des verreries fragments roulés, polis, ciselés par la mer pour en faire des objets d'art sauvage, des bois flottés pour des sculptures fantastiques.

 

Dernier détail pittoresque, ses albums sont toujours arrangés avec des musiques somptueuses, Jean-Claude Vannier, Jean Claudric, Jean-Claude Petit, entre autres pour la France, mais Pagani était ignare en musique, et c'est en langage de peintre qu'il communiquait ses envies, « fais moi un accord orange », ou «  une mélodie violette »... le tout avec les soins attentifs du grand Claude Dejacques, un des directeurs artistiques qui avait une vision de l'art plutôt que du commerce.  Son livre « Piégée la chanson ? » est un des livres à avoir... et il y a de jolies pages sur Pagani.


Norbert Gabriel

 PS: une précision mineure,  le "Plaidoyer pour ma terre" dont il est question dans l'article "Nos Enchanteurs" a été diffusé la première fois en radio sur Europe N°1 le 24 Novembre 1975, avec un afflux de courrier très important qui incitera Europe à rediffuser la séquence, et qui sera plus ou moins à l'origine du Grand Echiquier "Les gens de nulle part" avec Pagani en invité principal, début 1976.

 

 

12:48 Publié dans Blog, Musique | Lien permanent | Norbert Gabriel | Commentaires (1) | Tags : herbert pagani, sérenade, brel, piaf, mégalopolis | | |  Facebook |  Imprimer |