Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2012

Céline Caussimon au Lucernaire le 19 Février 2012

 

 

Céline 19 Février 163 DUO AAA 19-02-2012 19-48-16 2603x1772.jpg

 

La scène est vide, pas de décor, et dès que Thierry Bretonnet s'installe, que Céline Caussimon prend le bon sens de la marche, c'est-à-dire 30 secondes après l'extinction des lumières, ça part dans une farandole de personnages extravertis, jubilatoires, graves sans être pesants, légers sans être superficiels par le talent de cette Frégoli de la chanson qui vous emmène dans son univers kaléïdoscope où le quotidien devient cocasse, dans des scénarios façon Prévert mis en scène par Tex Avery. Et superbement écrits par mademoiselle Caussimon, superbement accompagnés par Thierry Bretonnet dont l'accordéon ponctue ou caresse les envols et les questionnements fondamentaux de la ménagère libérée. Libérée de quoi ? De presque tout ! Soulignons cette présence attentive du partenaire musicien qui n'est pas qu'un simple accompagnateur, mais un vrai partenaire du spectacle. Et dans cette libération des obligations et contraintes la mènagère peut disposer de sa boite cranienne, et de ce qu'il a dedans pour regarder comment le monde marche. Ou trébuche. On retrouve des tableaux du « Moral des ménages » dont « La corde » subtile et terrible allégorie de la situation de chaque individu dans le monde qui l'entoure, et qui parfois l'étrangle, et des nouvelles chansons, promesse d'un album à venir, un de ces jours, dans lequel « Nous humiliés » rappellera que nous ne sommes pas toujours dans le paradis des bisounours.

 

Céline 19 Février 270  solo AAAA 19-02-2012 20-10-47 1595x1936.jpgCéline Caussimon fait vivre toutes les facettes de la femme multiple et battante, pas forcément enragée, mais embarquée dans des aventures humaines sur lesquelles on ne peut pas toujours fermer les yeux. C'est une femme au coeur généreux qui invite à une ballade lucide, ni amère, ni béate, juste humaine, ou humaine juste, et vous repartirez plus riche de ce partage disponible -pour cerveaux libérés- tous les dimanches à 19 h pile au Lucernaire jusqu'au 1 er Avril 2012.

Last but not least, au Lucernaire, on peut arriver en avance, le rez de chaussée est bien achalandé de nourrritures spirituelles et livresques, de nourritures plus concrètes du côté du bar. Et on peut aussi s'y attarder après...

 

 

Et comme nous sommes dans une période où le jeune public est en vacances, voici encore une tranche de Céline pour les goûters du mercredi, du samedi,

Madame Do Dièse et Monsieur Ré Majeur

 

Mme Dodieze-web.jpg

spectacle musical et marionnettique pour les enfants  (4 à 8 ans)

 les mercredis 22 et 29 février  à 16h

le samedi 10 mars à 16h

le mercredi 14 mars à 16h

à la Péniche L'Improviste, Quai de l'Oise

Pour 5 €, c'est cadeau !

                                                                                                    Norbert Gabriel

 

http://celine.caussimon.free.fr/

 

18:29 Publié dans Blog, Musique | Lien permanent | Norbert Gabriel | Commentaires (1) | Tags : céline caussimon, chanson, lucernaire | | |  Facebook |  Imprimer |